L’UOB, l’université de la honte (vidéo)

Laisser un commentaire
Société

Il y a quelques jours, je trainais sur Twitter lorsque je suis tombée sur un reportage réalisé par France24 sur l’Université Omar Bongo de Libreville.

Pour ceux qui ne l’ont pas encore fait, je vous invite à visionner le reportage en question.

Je crois que la vidéo parle d’elle-même. Je n’ai donc pas grand chose à dire, si ce n’est que j’ai eu honte des conditions dans lesquelles certains jeunes Gabonais étudient. D’autant plus que cela écorne encore plus l’image du Gabon et de son système éducatif.

Insalubrité avancée et dégradations importantes des locaux. À qui la faute ? Certains blâment l’administration qui disposerait d’une équipe pour l’entretien et la maintenance ainsi qu’un budget qui lui est alloué à cet effet. D’autres pensent que c’est une tâche qui incombe aux étudiants.

Tout le monde a raison, personne n’a tort. La faute est partagée. Autant l’administration a le devoir de fournir aux étudiants des conditions d’études dignes, autant ceux-ci ont le devoir d’en prendre soin. De la même façon que les parents sont responsables de leurs enfants, de la même façon l’UOB se doit d’offrir le meilleur cadre d’études possible aux étudiants. Et c’est ensuite à ces derniers de maintenir ses conditions. Cette dynamique permettrait de mettre en pratique deux notions de la devise du Gabon : l’Union et le Travail. Et il n’a pas que l’UOB qui en a besoin.

Publicités
Publié par

Observatrice silencieuse, je relate aussi fidèlement que possible ce que j'observe.

Ton avis compte !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s