Le cas du « Ndem »

Laisser un commentaire
Société

En principe, ce phénomène n’était pas censé faire l’objet d’un post sur cette plateforme. Mais vu « l’ampleur » qu’il a pris dans le microcosme de la diaspora gabonaise, cela semble être nécessaire.

Avant toute chose, il convient d’expliquer ce qu’est ce « ndem » dont tous les Gabonais parlent. Il s’agit d’une « danse » récente (2013 semble-t-il) et dont l’objectif serait de connaitre le même succès que l’azonto. Avant d’en dire plus, je vous laisse voir de quoi il en retourne.

Nul besoin de s’éterniser sur le sujet; c’est joli, on s’amuse bien l’espace d’un instant mais cela s’arrête là. Les ambitions qu’on lui connait ne seront pas atteintes pour plusieurs raisons et la principale est que la danse Ndem laisse peu, voire pas de place à l’innovation dans le mouvement. Combinée avec le Jazzé (une autre danse gabonaise), on obtient un mélange réussi qui donne lieu à de très beaux enchainements. Mais en lui-même, le Ndem n’a pas d’avenir.

Publicités
Publié par

Observatrice silencieuse, je relate aussi fidèlement que possible ce que j'observe.

Ton avis compte !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s